Séminaire CEL- Elico - Marge | Corpus des sciences et des métiers de l’information en contexte anglophone

Séminaire CEL – Elico – Marge

Corpus des sciences et des métiers de l’information en contexte anglophone



L’anglais du domaine des sciences et des métiers de l’information circule sur des canaux multiples, parfois multimodaux, d’où émergent des formes de discours relativement peu caractérisées à ce jour. Cette complexité pose quelques défis à quiconque souhaite développer un corpus représentatif des différents discours issus de ce domaine (articles scientifiques, blog d’experts, magazines spécialisées, MOOC, etc.).

Le premier, essentiellement terminologique, concerne la délimitation du domaine en tant que tel à travers son appareil conceptuel (termes, catégories sémantiques, métaphores, mots clés, etc.). Cette délimitation pose de nombreux problèmes pour la constitution de corpus. En effet, les sciences de l’information se caractérisent par une forte hybridité conceptuelle qui découle à la fois de la nature pluridisciplinaire du champ qu’elles couvrent et des évolutions techniques qui les ont façonnées.

Le deuxième défi, relevant des sciences de données, concerne l’extraction et le traitement de données issues formats hétérogènes (pdf, video, html, etc.) et que les techniques classiques de data mining peinent à explorer. Cette hétérogénéité tient pourtant la promesse d’une représentativité au plus proche des usages réels. Ce séminaire vise donc à envisager des pistes méthodologiques complémentaires aux méthodes d’extraction « classiques » (lacs de données, par exemple) qui permettront de faciliter la gestion de la diversité des formats numériques, lesquels formats servent, en l’occurrence, de support aux discours de spécialité.

Le troisième défi relève de l’analyse du discours au sens où les scientifiques et les professionnels de l’information, à l’instar des autres milieux spécialisés, produisent des types de textes (articles scientifiques, normes professionnelles, communication de tous les jours, etc.) qu’il convient recenser, de caractériser et de transmettre dans le cadre de formations à l’anglais des sciences et de métiers de l’information, qu’il s’agisse de formation initiale ou de formation continue.

Le quatrième défi est d’ordre anthropologique au sens où il concerne l’évolution des pratiques d’une communauté anglophone et internationale au sein d’un domaine ayant connu des évolutions parfois fulgurantes et où les identités professionnelles et les innovations technologiques ne sont pas nécessairement concordantes. À cela s’ajoute le fait que l’évolution de la profession et des métiers qui la compose est très disparate.

Au-delà des retombées directes au niveau de la formation en anglais, un corpus représentatif de la variété des discours, dans leur contenu et dans leur format, contribuera à une meilleure maîtrise des éléments linguistes et langagiers propres à une profession et aux sciences qu’elle mobilise. La maîtrise de ces éléments renouvellera notre connaissance à la fois de la profession et des changements qu’elle connaît au niveau des pratiques professionnelles.

À travers ce séminaire, nous souhaitons rassembler des experts de champs disciplinaires différents et dont les compétences s’avèreront complémentaires pour cet effort de conceptualisation : spécialistes de l’anglais de spécialité et de la linguistique de corpus, spécialistes des sciences de l’information, mais également linguistes spécialistes de l’analyse du discours et terminologues.

 
 Logo CEL Logo Marge  Logo Marge

Contacts :


CEL : Philippe Millot, maître de conférences en anglais de spécialité
Elico : Mabrouka El Hachani, maître de conférences en sciences de l’information et communication
Marge : Christian Cote, maître de conférences HDR en sciences de l’information et communication